Panier
Votre panier est vide.
  • Menu

Maningrida

Le Mago est une autre sorte de didgeridoo "traditionnel", fabriqué en eucalyptus et termité.

Les didgeridoos de la communauté de Maningrida:

Idem aux Yidakis, très peu travaillés avec un son traditionnel. Le son est fait pour l'accompagnement des chants dans l'un des deux styles: le bunggurl style de l'Est ou kunborrk tradition de l'ouest. La longueur du didgeridoo est choisie pour produire et faciliter l'exécution des hoots caractéristiques du jeu bunggurl du centre et de l'Est de la Terre d'Arnhem.

 

Le centre d’art Maningrida Arts § Culture (MAC) a été fondé en 1973 et est aujourd’hui un des plus anciens centres d’art aborigène en activité. Le centre MAC est installé dans la communauté de Maningrida qui se trouve au centre de la Terre d’Arnhem, au nord de l’Australie. MAC représente les œuvres de plus de 700 artistes résident dans la région de Maningrida qui s’étend sur plus de 10,000 kilomètres carrés. La plupart des artistes habitent dans une des 32 outstations ou campements isolés autour de Maningrida. Ces campements isolés permettent aux artistes et à leurs familles de vivre sur leurs terres ancestrales.

 

Ce lien continuel à la terre est fondamental au maintien des langues, des cultures et expressions artistiques aborigènes. La région de Maningrida est également riche en peintures rupestres qui ont été et sont toujours une source d’inspirations pour certains artistes. La région de Maningrida étant vaste, plus de dix groupes linguistiques sont représentés par MAC. Ceci explique en partie la diversité des styles et formes d’expressions qu’on trouve à MAC.

 

Les artistes de la région de Maningrida sont renommés pour leur peinture sur écorce, sculptures sur bois, œuvres en fibre, instruments de musique et plus récemment pour leurs estampes et sculptures en métal. Les artistes utilisent des pigments naturels que l’on trouve dans la région pour peindre et la plupart des matériaux proviennent également du bush. Ce qui est unique dans l’art de Maningrida c’est le lien entre l’expression ancestrale telle que l’attestent la peinture pariétale et un art contemporain qui s’en nourrit et le revivifie. L’art de Maningrida rend vivant et possible ce qui dans beaucoup de sociétés est devenu une aspiration nostalgique au retour aux origines. L’art de Maningrida est un continuum temporel et cela en est sa force.

L'entretien: comme pour les yidakis, le didgeridoo de Maningrida demande un entretien préventif et régulier afin de durer toute une vie! Afin d'éviter toutes fissures et de laisser le temps au bois de récupérer un taux hygroscopique correct, nous vous conseillons de vous reporter aux pages conseils et accessoires

Instruments du Fabricant

Sur Facebook

Nos contacts:

  • Ouverture local sur RDV :
    Du lundi au samedi de 9h à 19h
    Adresse: Didgeridoo-Passion
    4 place de la Mairie
    68230 Walbach
  • Téléphone: 0 609 840 718
  • Email: Par mail

Sur Twitter