Panier
Votre panier est vide.
  • Menu

Choisir son Didgeridoo

Comment bien choisir son didgeridoo? 

Les didgeridoos sont des instruments fascinants. D'autant plus qu'ils sont uniques, tous différents les uns des autres. Ce qu'il faut bien comprendre dans la conception d'un didgeridoo c'est que tout est affaire de compromis entre plusieurs critères, il y a donc des choses qui seront techniquement impossibles : là où la physique de l'instrument offre ses limites. L'une des responsabilités du joueur est donc de bien connaître son sujet pour ne pas rechercher ni demander l'impossible mais bien trouver l'équilibre parmi ces critères, et c'est là l'un des buts du didgmaker: trouver cet équilibre que le joueur recherche. C'est là la grande différence entre fabriquer son instrument sois même et passer par un professionnel compétent, c'est aussi la grande différence entre « juste un bout de bois évidé » et un instrument pensé et conçu pour la musique. Il existe un grand nombre d'adjectifs pour décrire la jouabilité d'un didg ou les qualités sonores. Ces termes sont subjectifs et peuvent porter des noms différents. A savoir que tous nos didgeridoos sont mesurés à l'accordeur chromatique en 440Hz. Lors de rare cas le didgeridoo peut être accordé en 432Hz, à ce moment là, nous le précisons dans la description.


Vous êtes débutant? notre conseil: Avant d'investir dans un instrument de qualité concert, nous vous conseillons les starter packs didg. Grâce à cet ensemble vous avez tout le nécessaire pour débuter: La méthode référence associée, au traveldidg ou au slide didg (tous les deux de bons didgeridoos pour débuter).


 
Critères de sélection d'un didgeridoo:
 

 

1) La note ou tessiture:
La note ou tessiture va forcement dépendre d'un rapport entre longueur de l'instrument et diamètre interne de la colonne d'air. On peut alors définir deux grandes catégories de formes qui existent dans la fabrication d'un instrument. La forme conique et la forme cylindrique, le tout ensuite est de choisir quelle forme sera plus adapté à votre style de jeu. Souvent un didgeridoo est un fin mélange entre ces deux types de formes.
 
Table de conversion des notes françaises /anglaises:

  • La plupart des personnes qui jouent lentement et aiment un air méditatif, jouent sur des notes basses de A (La) à D (Ré).
  • Les joueurs qui aiment la polyvalence et le rythme ont vite tendance à préférer les notes du milieu de D(Ré) à F(Fa)
  • Les joueurs qui aiment les jeux speeds avec du volume vont souvent vers les notes de F(Fa) à G(Sol).
Échelle des notes:
Très lent: A, Bb, B
Lent: C, C#, 
Moyen lent: C#, D
Moyen: Eb, E
Moyen Rapide: F, F#
Rapide: F#, G
Très rapide: G#,A
 

A quoi ça sert ?

Ce fichier vous permet de calculer la note d'un didgeridoo cylindrique ou conique en fonction de différents facteurs comme le diamètre et la longueur.

Comment faire ?
Pour calculer la note d'un didgeridoo vous avez besoin de mesurer le diamètre intérieur de l'embouchure, le diamètre intérieur du pavillon et longueur  D'entrer les valeurs dans les cellules jaunes puis via la fréquence obtenue, et à l'aide du tableau de correspondance note/fréquence déduire la note du Didgeridoo.

  • Mesurer la note de votre didgeridoo, Logiciel Tuner:

A quoi sert un tuner ?
Le tuner électronique permet de mesurer la note d'un son, ainsi que l'exactitude de la note émise. Indirectement ça permet de mesurer la fréquence d'une vibration sonore via une table de conversion notes/fréquence.

Comment faire ?
Pour mesurer la note de votre didgeridoo, vous devez vous munir de votre ordinateur, d'un microphone (si votre ordinateur n'est pas équipé), et d'un tuner électronique. A ce jour pratiquement tous les smartphones proposent une application de ce type! Vous pouvez visiter le site www.aptuner.com pour obtenir la dernière version.


2) Les Caractéristiques du son : (liste non exhaustive des principales caractéristiques du son d'un didgeridoo)

Harmoniques: Une harmonique est une composante à part entière d'un son musical. Tout instrument émet en même temps que la note de base d'autres notes plus élevées, les harmoniques. Ce sont elles qui font la richesse du son. Il s'agit d'une fréquence multiple de la fréquence fondamentale. Dans le cas du didgeridoo, on peut sélectionner certaines harmoniques en changeant la forme intérieure de la bouche, par exemple en faisant des OU- I.

 

Backpressure: ou La résistance de la colonne d'air littéralement «pression de retour» La pression d'un didgeridoo est la force de résistance (provoquée par la colonne d'air en vibration) que l'on obtient en soufflant dans celui-ci. Le retour de pression est un élément qui a sa place dans le choix d'un didgeridoo, cette pression  dépend beaucoup de la forme de la colonne d'air du didgeridoo. Un didgeridoo de forme cylindrique aura moins de pression et sera plus adapté à un jeu plus méditatif, tandis qu'à l'inverse un didgeridoo conique avec beaucoup de pression sera plus adapté pour la rythmique. La forme est donc un facteur mais la note joue aussi beaucoup. Il est évident qu'on ne peut pas demander à un didgeridoo en SI d'avoir la même pression qu'un FA.
 

Hoots: ou les survibrations, littéralement «coup de klaxon» Une survibration est un son que l'on obtient en pinçant les lèvres avec beaucoup de pression. C'est ce son très sec, qui se rapproche de la trompette. Plus le joueur pince ses lèvres plus le son obtenu est aigu. La première survibration est à peu près deux tons au dessus de la vibration de base, mais sa hauteur exacte dépend du didgeridoo. Il est possible d'accorder, non sans compromis, la première survibration avec la note de base. La deuxième est à peu près à l'octave, les autres encore plus hauts. La survibration «pépin» s'obtient en faisant le geste de cracher un pépin de fruit : la langue libère brusquement l'air. C'est une forme assez facile à maîtriser et à insérer dans le jeu.

 

Sous pression: Une sous pression est un son qui donne une sensation de ralentir la vibration. Il est provoqué par une légère ouverture de la mâchoire, les lèvres vibrent alors légèrement moins vite et la note descend. La sous pression sera généralement assez simple à produire lorsque la survibration le sera aussi.

 

Vocalisations : On peut chanter ou crier en même temps que l'on souffle:

  1. Les cris aigus : Souvent un didgeridoo qui aura une colonne d'air large, aura des cris aigus bien détachés du bourdon et faciles à sortir. Même chose pour sa note, plus la note sera grave plus les cris auront des chances de passer facilement.
  2. Les raclements ou rock de voix grave: Les aborigènes utilisent beaucoup les raclements, en tout cas la voix grave et les yidakis sont parfaitement étudiés pour ça.

3) Se poser les bonnes questions:

Toutes ces caractéristiques sont propres au didgeridoo. Maintenant il est important de considérer votre propre style de jeu, et de vous poser les bonnes questions :

- Quel style jouez-vous?

- Est-ce que votre jeu est subtil, se concentrant sur la bouche et les sons formés d'harmoniques ?

- Jouez-vous des rythmes rapides ou d'un air plus méditatif ?

- Est-ce que le didge va être utilisé en acoustique ou amplifié ou pour du busking?

- Est-ce que le didge va être utilisé avec d'autres instruments? Dans quel style de musique?

- Si vous jouez beaucoup avec de la rythmique les variations viennent-elles principalement de votre respiration? Forme de bouche? du diaphragme/rebond? Langue? Gorge? Ailleurs?

- Quels genres des cris vous aimeriez faire? Secs? Chants? des bruits d'animaux?

- Aimez vous faire une bonne séance physique avec votre didg ou préférez vous un didge qui exige très peu d'énergie pour jouer?


4) L'authenticité culturelle:

Aujourd'hui nous rencontrons un grand problème avec des mensonges autour du didgeridoo. De nombreux didges sont vendus dans le monde entier comme d'authentiques didgeridoos australiens faits par des Aborigènes alors qu'ils ne le sont pas. La plupart des didgeridoos en bamboo, teck, jacquier sont de pâles copies et peints sans aucune éthique. Il ne possèdent aucune âme, aucun son...

 

Je veux aider et j'aide les propriétaires traditionnels à être reconnus et respectés. Je vous recommande donc les Yidakis et Mago. En tant que tel j'espère que tout le monde et tous ceux qui s'intéressent au didgeridoo finiront un jour par acheter des objets authentiques de ces artisans. J'espère qu'ils apprendront à identifier et éviter les contrefaçons et "ordures" touristiques de bon marché couramment disponibles dans le monde entier. Sinon, je pense qu'il y a une place pour tous les styles et types de didgeridoos tant qu'ils ne sont pas représentés comme quelque chose qu'ils ne sont pas!

Je vous invite à vous rendre sur Yidakiwuy Dhawu, la "bible" sur le yidaki et la culture Yolngu.

Français

Sur Facebook

Nos contacts:

  • Ouverture local sur RDV :
    Du lundi au samedi de 9h à 19h
    Adresse: Didgeridoo-Passion
    4 place de la Mairie
    68230 Walbach
  • Téléphone: 0 609 840 718
  • Email: Par mail

Sur Twitter