Panier
Votre panier est vide.
  • Menu

Apnées du sommeil

Le syndrome d'apnées du sommeil mais quèsaco?

 

Le syndrome d'apnées du sommeil (« SAS ») ou plus précisément syndrome d'apnées-hypopnées du sommeil (« SAHS ») est un trouble du sommeil caractérisé par un arrêt du flux respiratoire (apnée) ou une diminution de ce flux (hypopnée). Ses causes sont diverses mais peuvent être classées en deux catégories :

  • Elles peuvent être obstructives et associées à une obésité ou à un syndrome métabolique : il est alors question de « syndrome d'apnées obstructives du sommeil ». Une apnée est dite « obstructive » quand elle résulte d'efforts respiratoires pour lutter contre une obstruction des voies aériennes supérieures (nez, bouche, pharynx, larynx).
  • Elles peuvent être aussi neurologiques, par anomalie du contrôle de la respiration et il n'y a donc alors pas d'effort d'inspiration comme dans le cas précédent. Il est question de « syndrome d'apnées centrales du sommeil ».

 

 

Ce syndrome affecte la qualité de vie non seulement des personnes qui en sont atteintes, mais aussi celle de leur entourage : En effet, les apnées, en dégradant la qualité du sommeil (diminution du sommeil profond et paradoxal, micro-éveils), provoquent l'apparition d'une somnolence diurne excessive parfois associée à une irritabilité, à une baisse de la libido, ou à un état dépressif. D'autre part, les apnées diminuent la pression partielle en oxygène dans le sang et provoquent une désaturation en oxygène. L'hypoxémie chronique qui en résulte est elle-même responsable d'une hypertension artérielle et de l'apparition d'autres troubles cardio-vasculaires. Longtemps ignoré, le SAS, dans sa forme la plus fréquente (« SAOS »), a été décrit en 1956 sous le nom de « syndrome de Pickwick ». Source wikipedia

 

 

 

Le didgeridoo et apnées du sommeil:

 

Si vous souffrez d'apnées obstructives du sommeil la pratique régulière du didgeridoo peut certainement vous aider à les diminuer. N'hésitez pas à en parler à votre médecin. Au départ bien sûr, vous risquez d'avoir de gros yeux interloqués pour simple réponse ! Une étude effectuée à Zurich a montré qu'une pratique régulière (20 minutes par jour) du didgeridoo diminuait les apnées obstructives du sommeil. En 2009 et 2010, Gauthier Aubé a travaillé en collaboration avec le Docteur Kabeya et l'ABIR (Association Bourguignonne des Insuffisants Respiratoires) pour enseigner le didgeridoo a des personnes souffrants d'apnées obstructive du sommeil. Dans le groupe d'étude mis en place à Dijon (21), les élèves ayant pratiqué régulièrement leur instrument ont vu leurs apnées du sommeil être divisées par trois au minimum confirmant ainsi les résultats de l'étude de Zurich.

Français

Sur Facebook

Nos contacts:

  • Ouverture local sur RDV :
    Du lundi au samedi de 9h à 19h
    Adresse: Didgeridoo-Passion
    4 place de la Mairie
    68230 Walbach
  • Téléphone: 0 609 840 718
  • Email: Par mail

Sur Twitter