Panier
Votre panier est vide.
  • Menu

Conseils d'entretien

Votre instrument a besoin que vous preniez soin de lui comme il prendra soin de vous…

Attention les conseils ci dessous sont génériques, et ne s'appliquent pas à toutes les catégories d'instruments, pour plus d'info n'hésitez pas à nous contacter!


Conseils d'utilisations, Précautions et entretiens génériques :

Pour les didgeridoos en Eucalyptus: ne pas jouer immédiatement sur votre instrument à réception de celui-ci. Je sais bien qu'il est difficile d'attendre mais il faut laisser le temps au bois de prendre la température de votre appartement.

- Commencez par environ 5-10 minutes de jeu par jour, et puis de plus longues périodes en plusieurs semaines.

- Laissez au bois le temps de s'ajuster. Il est nécessaire de faire un « préchauffage », le bois a besoin d'absorber l'humidité de votre souffle pour développer la meilleure tonalité.

- Vous pouvez traiter votre instrument avec de l'huile type huile de lin à réception de celui-ci et une à deux fois par an: une fois avant l'hiver une fois avant l'été. Cependant cette règle ne s'applique pas à tous les didgeridoos, aussi contacter nous après votre achat.

 

Quand vous ne jouez pas :

Placez votre instrument de façon légèrement incliné dans un coin sûr, dans une pièce tempérée, à l'abri de toutes chutes éventuelles. Ne mettez jamais votre didgeridoo en équilibre précaire, ou près d'un passage fréquenté. Ne pas le stocker face au soleil à l'intérieur près d'une fenêtre. (Il est possible de jouer dehors au soleil, juste ne pas le stocker au soleil si on ne l’utilise pas.) Évitez également tout choc thermique et hydrométrique (fenêtres, chauffages électriques ou autres, courants d'air... ).

 

Quand vous jouez :

Évitez autant que possible de poser ou de frotter votre didgeridoo sur un sol rugueux. Cela endommagerait à terme le bois ou le vernis qui protège votre instrument, ouvrant alors la voie aux fissures et autres problèmes. Si vous devez jouer dans la rue, emportez avec vous un morceau de revêtement de sol plastifié afin de poser l'extrémité de votre instrument dessus, vous conserverez ainsi le vernis de façon optimale. Après avoir joué, essuyez l'intérieur de votre instrument avec un mouchoir pour enlever l'excédant d'humidité.

 

Quand vous transportez votre instrument:

Protégez-le autant que possible des variations climatiques, l'idéal étant de le placer dans sa housse imperméable et rembourrée. Ne pas le laisser au soleil ou dans une voiture chaude.

 

Nettoyage autres types de bois:

Chiffon humide et savon doux (éventuellement) pour l'extérieur et l'intérieur. Chiffon sec pour finir, ne pas utiliser d'huile ou de diluant.

 


Pourquoi le bois peut-il fissurer ?

- Le bois est hygroscopique, cela signifie qu'il absorbe constamment l’humidité, et qu’il réagit au milieu environnant.

Le yidaki traditionnel, les didgeridoos en eucalyptus sont des instruments en bois et risquent de fendre lors des changements des taux d'humidité et de température. Rien ne peut totalement garantir qu'un instrument ne fendra pas avec l'utilisation ou les changements saisonniers, environnementaux ou climatiques.

- Le bois se rétrécit pendant qu'il sèche, et augmente pendant qu'il absorbe l'humidité, si les différentes parties du même morceau de bois augmentent ou se contractent à différents taux, l’effort s'accumule entre les fibres en bois. Si l'effort surmonte la force du bois, il fend.

- L'instrument subit diverses variations climatiques. Il est gelé en dessous de zéro dans la cargaison d'un avion. La congélation cause la cristallisation de glace ce qui augmente le bois.

- La période du plus gros risque de fissure est lorsque l'instrument est fait puis exporté, mais une fissure peut se produire à tout moment dans la vie d'un instrument.

En prévention, il est utile de traiter l'intérieur de l'instrument.

 


Le scénario typique pour le yidaki employé par les Yolngus :

Les Yolngus accordent une valeur différente que nous. Il est facile de trouver de nouveaux yidakis pour les peuples aborigènes. Si il fend, ce n’est pas grave, ils vont en faire un autre. Lors des premiers problèmes des fissures et de fuites d'air, Les Yolngus  réparent avec de la cire, (qui n'est pas une réparation permanente), de l’époxyde (qui peut être permanente) ou enveloppent l'instrument par une bande plastique autocollante. Les problèmes de fissures sont fréquents chez les Yolngus, ils aiment jouer avec un instrument humide, ainsi traditionnellement  ils versent de l'eau dans le yidaki avant de jouer.

Notre situation est très différente. Nous dépensons beaucoup d'argent pour un instrument et le voulons parfait. Verser de l’eau dans votre instrument, serait la plus mauvaise des choses, fissures garanties.

 


Notre garantie: Instruments garantis 1 an par Didgeridoo Passion.

La plupart de nos didgeridoos sont directement garantis par le fabricant lui même. Le cas échéant Didgeridoo Passion prend le relais. La garantie 1an est valable à partir de la date de livraison, elle comprend la main d'œuvre et réparation de fissures, de fentes ou de fuite d'air. Si, par suite de causes naturelles, des fissures apparaissent sur votre instrument Didgeridoo Passion va le réparer gratuitement. L'acheteur est tenu de retourner l'instrument à Didgeridoo Passion. Tous frais de transport aller/retour ainsi que l'assurance sont à la charge de l'acheteur. L'acheteur devra de prendre contact avec Didgeridoo Passion, avant de retourner les didj en vertu de cette garantie pour recevoir l'autorisation. Cette garantie ne couvre pas les mauvais traitements, négligence, mauvaise utilisation, abus, accidentelle ou non de l'instrument. Si un didgeridoo est retourné pour des réparations et il y a des signes visibles de mauvais traitements, l'acheteur sera responsable de tous les coûts associés à la réparation de l'instrument.

Français

Sur Facebook

Nos contacts:

  • Ouverture local sur RDV :
    Du lundi au samedi de 9h à 19h
    Adresse: Didgeridoo-Passion
    4 place de la Mairie
    68230 Walbach
  • Téléphone: 0 609 840 718
  • Email: Par mail

Sur Twitter