Retour 

Yidaki D*a*u Gurruwiwi 3059

Yidaki D*a*u Gurruwiwi 3059

Short description
D*a*u Gurruwiwi - Note : F / Fa - 1er Hoot: G / Sol
Prix
1 595 €
- Optional
video
Description
Mes Commentaires : De la communauté mondiale des joueurs, aux collectionneurs jusqu'aux fervents de didgeridoo, le old man D*a*u Gurruwiwi n'a besoin d'aucune introduction. Renommé en tant que « meilleur » artisan, ses yidakis sont vénérés pour leurs qualités exceptionnelles. Depuis son départ en 2022 pour le temps du rêve, ses instruments sont extrêmement rares à obtenir. 
 
J'ai eu énormément de chance de pouvoir acquérir cette collection. Et pas des moindres puisque les yidakis sont tous issus des années 2010 (les meilleurs années que nous ayons connu dans la fabrication). Je vous demanderai de bien prendre conscience de la particularité et la rareté de ses yidakis. Egalement un yidaki demande un entretien préventif et régulier afin de durer toute une vie! Afin d'éviter toutes fissures et de laisser le temps au bois de récupérer un taux hygroscopique correct, je vous conseille de vous reporter aux pages conseils d'entretiens.
 
Ce yidaki est le plus vieux de la collection, il date des années 2000. Merci de noter qu'il possède une fissure visible sur la cloche. La fissure est bien entendu fixée et n'a aucun impact sur le son. Un instrument avec du volume, un yidaki super power en Fa!
 
  • Le certificat d'authenticité du yidaki sera joint à l'instrument.
  • Les Frais de port sont offerts! (uniquement pour la France)
  • La housse de transport est offerte!

Classification

Cette échelle est le résultat d’un ratio début de colonne d'air/cloche : Si on divise le diamètre de la cloche avec celui du début de la colonne d'air on obtient un chiffre entre 1,5 et 3,5. Ainsi on peut classer tous les didgeridoos, en dépit de leur note, en 4 grandes familles. Chaque famille regroupe les instruments au caractère proche, en se basant simplement sur la forme globale de la colonne d’air (conique/cylindrique) et sur le diamètre de celle-ci (large/étroite). On obtient au final une grille de lecture simple et très fiable facilitant ainsi les recherches et les achats à distance. Merci à Gauthier Aubé de Wakademy pour l'aide à l'élaboration de ce ratio !

Les diamètres sont mesurés au pied à coulisse, au départ de la colonne d'air après l'embouchure. Attention ce ratio est très fiable pour un didgeridoo avant une colonne d'air avec un travail interne quasi 'lisse'. Dans le cas des instruments avec des zones de compressions, ou boules de résonance, comme ceux de Dubravko, ce ratio est difficilement calculable avec 100% de certitude. Egalement pour les didgeridoos en eucalyptus avec des galeries de termite, il arrive que le diamètre de départ de la colonne d'air ne soit pas cylindrique et fasse par exemple 4.4x3.8cm. Dans ce cas je prends comme valeur de diamètre de départ de colonne, la moyenne de ces deux chiffres. A savoir: (4.4+3.8)/2=4.1cm. Il en va de même pour la valeur de la cloche. Cela permet de donner une approche du caractère instrumental assez fidèle mais qui ne peut être mesurée avec 100% d'exactitude.

Caractéristiques
Note de base
F / Fa
Fréquence
440Hz
1er Hoot
G / Sol
2ème Hoot
C# / Do#
Longueur
149cm
Poids
6.20Kg
Diamètre embouchure
3 x 2.8cm
Diamètre de début colonne d'air
2.9cm
Diamètre cloche
10 x 9.5cm
Type de bois
stringybark
Harmoniques
Backpressure
Vocalisations
Volume sonore

Yirrkala Buku-Larrnggay Mulka

Le yidaki est le didgeridoo dit "traditionnel" pour les Yolgnus, fabriqué en eucalyptus et termité.

Le yidaki mais quèsaco ?

Le yidaki est le didgeridoo dit "traditionnel" pour les Yolgnus. Il est fabriqué selon des méthodes traditionnelles, par un didjmaker aborigène expérimenté originaire de la terre d'Arnhem (nord-est du Territoire du Nord) et généralement peint avec les motifs du clans. Ce qui fait souvent la différence entre un yidaki et un didgeridoo, c'est la configuration du trou de la colonne d'air. L'intérieur d'un yidaki est très souvent plus étroit qu'un didgeridoo et très peu travaillé. On obtient un son cru et compressé d'où un instrument très réactif avec des hoots faciles à atteindre.

Si vous choisissez d'acheter un Yidaki chez Didgeridoo Passion, vous êtes assuré de recevoir un produit de qualité et authentique. Les Yidakis vendus par Didgeridoo Passion sont issus de la Communauté d'Yirrkala et du centre d'arts Buku-Larrnggay Mulka. Ce sont d’authentiques instruments traditionnels, réalisés par des didjmakers aborigènes, et importés tout droit de la terre d'Arnhem en Australie. Chaque Yidaki est livré avec son certificat d'authenticité ainsi que la biographie de chaque fabricant!

Comment sont-ils fabriqués:

La grande majorité des yidakis de la terre du nord-est d'Arnhem sont faits à partir des eucalyptus suivants:

  • "Gadayka" « Stringybark » (tetrodonta d'eucalyptus)
  • "Gungurru" « Woolybutt » (miniata d'eucalyptus)
  • "Badawili" « Bloodwood » (ferruginea d'eucalyptus)

Les arbres sont naturellement creusés par les termites. Les techniques pour trouver et faire le yidaki changent d'un artiste à l'autre. Le didjmaker commence par enlever un bout d'écorce de l'arbre puis le frappe avec l'extrémité d'une hache pour entendre s'il sonne creux. Les didjmakers expérimentés peuvent ainsi indiquer si la cavité est bonne pour un yidaki et choisi le meilleur endroit pour couper l'arbre. L'arbre est ensuite recoupé pour trouver la taille appropriée à l'embouchure. La taille idéale de l'embouchure est approximativement de 30 à 35mm (diamètre intérieur). Parfois l'embouchure peut excéder ces mesures. Si c'est le cas, l'artiste estime que le yidaki aura un bon son avec un peu de cire.

Le musée et centre d'art Buku-Larrnggay Mulka

Le Buku-Larrnggay Mulka Art center se situe dans la ville d' Yirrkala, une petite communauté aborigène Nord-est du Territoire du Nord, approximativement 700km à l'est de Darwin.

Yirrkala Arts a été créé officiellement en 1975. Dans les années 1960 Narritjin Maymuru créer sa propre galerie proche de la plage, à partir de laquelle il a vendu l'art aborigène qui orne maintenant de nombreux grands musées et collections privées. Il compte parmi les principaux centres d'art fondateurs du musée. Sa vision de vendre l'art Yolngu qui a commencé avec un abri sur une plage est maintenant devenu une entreprise en plein essor. A partir de 2005, le centre met plus d'un million de dollars dans les "poches" des artistes de la communauté chaque année.

L'ancien hôpital et clinique d'Yirrkala dans laquelle sont nés un grand nombre des artistes, a été transformée pour devenir la "boutique d'artisanat". Au fil des années, il y a eu un grand nombre d'ajouts et de rénovation. L'actuel centre est un bâtiment impressionnant rien à voir avec les débuts. Les modifications: Musée (1988); Sérigraphie atelier supplémentaire et galeries (1996); the Yirrkala Church Panels annexe (1998); Centre multimédia (2007).

Le Musée Buku - Larrnggay Mulka compte une collection d'oeuvres spécialement créées dans le milieu des années 1970 et au début des années 80 par des anciens. Ce qui donne un aperçu de la structure des liens de parenté Yolngus . Les bijoux de la collection sont les deux fois quatre mètres de hauteur d'Yirrkala Church Panels (1962-3) qui ont été décrits comme les peintures les plus importantes de l'art australien jamais réalisées.

L'entretien: Un Yidaki demande un entretien préventif et régulier afin de durer toute une vie! Afin d'éviter toutes fissures et de laisser le temps au bois de récupérer un taux hygroscopique correct, nous vous conseillons de vous reporter aux pages conseils et accessoires.

Overall Rating