Retour 

NanoDidge Cuivre

NanoDidge Cuivre

Short description
Note : C# / Do# - 1er Hoot : G / Sol
Produit plus disponible
video
Description

Didgeridoo ultra compact impression 3D en bioplastique !

Conception par Dan Sayers, nommé et produit par Mark James au Royaume Uni. 

 

Impression 3D: Cette technique consiste à déposer couche par couche un filament de matière thermoplastique fondu qui en se superposant donne forme à l’objet. Le plastique utilisé est du PLA bioplastique compostable, fabriqué à partir de plantes de canne à sucre. Je tiens à préciser qu'il faut tout de même 24h d'impression afin de réaliser un seul Nanodidg...

 

Mes commentaires: je suis assez surpris par ce nano didgeridoo ultra facile à jouer pour un rendu sonore étonnant car le son sort relativement proche de nos oreilles. Cependant il ne faut pas non plus s'attendre à obtenir un son classe concert... mais c'est le genre d'instrument à avoir tout le temps sur soit ! Zéro encombrement (seulement 20.5cm) et poids ultra light (seulement 180gr) !! A mettre dans le vide poche de votre voiture et en cas de bouchon vous savez quoi faire, ou dans votre sac à dos lors d'une balade en forêt ! Autre gros point positif c'est vraiment le compagnon parfait des personnes vivant en appartement pour jouer du didgeridoo sans déranger les voisins ^^

Mon conseil d'expert: l'embouchure de départ est un peu saillante, il est possible de casser l'angle avec un simple papier ponce en grain abrasif 400.

  • Couleur d'impression: Cuivre
  • petit sac de transport en coton offert

Entretien: Il n'y a rien de spécial à faire. Cependant le matériau PLA bioplastique est biodégradable, mais s'il est conservé au sec à la température ambiante il durera éternellement. Seules les conditions ambiantes très humides avec des températures supérieures à 50 dégrès, peuvent le composter. Aves ces conditions extrêmes il commencera à se déformer. Le Nanodidge est bien entendu étanche, Il est possible de le nettoyer avec de l'eau et le laissant bien sécher par la suite. 

Classification

Cette échelle est le résultat d’un ratio début de colonne d'air/cloche : Si on divise le diamètre de la cloche avec celui du début de la colonne d'air on obtient un chiffre entre 1,5 et 3,5. Ainsi on peut classer tous les didgeridoos, en dépit de leur note, en 4 grandes familles. Chaque famille regroupe les instruments au caractère proche, en se basant simplement sur la forme globale de la colonne d’air (conique/cylindrique) et sur le diamètre de celle-ci (large/étroite). On obtient au final une grille de lecture simple et très fiable facilitant ainsi les recherches et les achats à distance. Merci à Gauthier Aubé de Wakademy pour l'aide à l'élaboration de ce ratio !

Les diamètres sont mesurés au pied à coulisse, au départ de la colonne d'air après l'embouchure. Attention ce ratio est très fiable pour un didgeridoo avant une colonne d'air avec un travail interne quasi 'lisse'. Dans le cas des instruments avec des zones de compressions, ou boules de résonance, comme ceux de Dubravko, ce ratio est difficilement calculable avec 100% de certitude. Egalement pour les didgeridoos en eucalyptus avec des galeries de termite, il arrive que le diamètre de départ de la colonne d'air ne soit pas cylindrique et fasse par exemple 4.4x3.8cm. Dans ce cas je prends comme valeur de diamètre de départ de colonne, la moyenne de ces deux chiffres. A savoir: (4.4+3.8)/2=4.1cm. Il en va de même pour la valeur de la cloche. Cela permet de donner une approche du caractère instrumental assez fidèle mais qui ne peut être mesurée avec 100% d'exactitude.

Caractéristiques
Note de base
C# / Do#
1er Hoot
G / Sol
2ème Hoot
E / Mi
Longueur
21cm
Poids
0.18Kg
Diamètre embouchure
2.95cm
Diamètre cloche
4cm
Harmoniques
Backpressure
Vocalisations
Volume sonore

Overall Rating